Bois et forêts des tropiques

Archives depuis 1947

Votre sélection de notice(s)



Titre Large-scale estimation of forest canopy opening using remote sensing in Central Africa = Estimation à grande échelle de l'ouverture du couvert forestier en Afrique centrale à l'aide de données de télédétection= Estimación a gran escala de la apertura del
Auteur(s) Bourbier L., Cornu G., Pennec A., Brognoli C., Gon
Thème(s) Bois et forêts des tropiques
Date de publication 2013
Pagination 3-9
Numérotation 315
REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE; CONGO; CAMEROUN; AFRIQUE CENTRALE
Foresterie - Considérations générales; Conservatio
Mots-clés FORET TROPICALE HUMIDE; TELEDETECTION; COUVERT; DEGRADATION; CARTOGRAPHIE; ROUTE; GAZ A EFFET DE SERRE; REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE; CONGO; CAMEROUN; AFRIQUE CENTRALE; DEFORESTATION. RESEAU ROUTIER. DEGRADATION DE LA FORET
Résumé Les activités humaines en forêt humide tropicale sont à l'origine de perturbations et de dégradations du fait de leur mitage du couvert forestier. Des capacités permettant de mesurer l'étendue des dégâts sont indispensables au calcul des émissions de carbone dans le cadre des programmes Redd+ (Réduction des émissions dues à la déforestation et la dégradation des forêts). La télédétection est un outil puissant pour le recueil de ce type d'information (concernant, par exemple, l'exploitation forestière ou minière ou les projets d'infrastructure). Différentes techniques sont mises en ¿uvre pour identifier et quantifier l'ouverture du couvert forestier. Il s'agit ici de les compléter en comparant l'ouverture passée et actuelle du couvert forestier afin de documenter le renouvellement des écosystèmes suite aux opérations d'exploitation forestière. Cet article présente une approche mettant en ¿uvre une chaîne de traitement semi-automatisée adaptée à l'imagerie Landsat. En post-traitement, l'information portant sur l'ouverture de la canopée est extraite à l'aide d'algorithmes spécifiques. Un index spatial, calibré sur des données radiométriques à basse résolution, indique les taux d'ouverture passés et actuels. Ce procédé fournit des estimations de la dégradation forestière permettant de décrire les données de télédétection à basse résolution (issues de Modis, par exemple) utilisées pour la cartographie terrestre. Ces estimations sont alors croisées avec des cartes de couverture terrestre afin de distinguer des catégories forestières actuelles. Cet outil a été développé dans le cadre du projet CoForChange, dont l'objectif global est de prévoir l'évolution du couvert forestier et de la distribution des essences dans le Bassin du Congo liée aux changements globaux, et de développer des outils d'aide à la décision. Cet article présente un exemple en grandeur et en temps réels, situé dans la forêt humide aux frontières de la République centrafriquaine, de la République du Congo et du Cameroun, analysé année par année à l'aide de trente années d'archives Landsat. (Résumé d'auteur)
Document au format Pdf BFT_315_3-9.pdf [971.742 Ko]

page précédente




LA RECHERCHE AGRONOMIQUE POUR LE DÉVELOPPEMENT

Informations légales
© Cirad 2001 - Contact : bft@cirad.fr