Bois et forêts des tropiques

Archives depuis 1947

Votre sélection de notice(s)



Titre Status of the "YSG Biotech" program of building up teak genetic resources in Sabah = Inventaire des ressources génétiques de teck de la filiale "YSG Biotech" au Sabah= Inventario de los recursos genéticos de teca de la filial "YSG Biotech" en Sabah
Auteur(s) Goh D.K.S., Monteuuis O.
Thème(s) Bois et forêts des tropiques
Date de publication 2009
Pagination 33-49
Numérotation 301
MALAISIE
Génétique et amélioration des plantes; Production
Mots-clés TECTONA GRANDIS; RESSOURCE GENETIQUE VEGETALE; PEUPLEMENT SEMENCIER; CULTURE IN VITRO; AMELIORATION DES PLANTES; SELECTION; BOIS; CLONE; MALAISIE;
Résumé Depuis le début des années 1990, le Plant Biotechnology Laboratory, projet de collaboration en recherche et développement entre la Division Forestière du Yayasan Sabah Group et le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad), a oeuvré à regrouper au Sabah, en Malaisie orientale, des origines génétiques de teck (Tectona grandis) aussi diverses que possible. Outre son intérêt scientifique, le but de cette démarche était d¿établir au champ des populations de base suffisamment riches génétiquement pour l¿amélioration de l¿espèce et la sélection de clones en vue de plantations industrielles ou de leur diffusion à des fins commerciales. Durant cette même période, Plant Biotechnology Laboratory est devenu une filiale commerciale à part entière du Yayasan Sabah Group, sous l¿appellation de «YSG Biotech Sdn Bhd». Un inventaire des ressources génétiques de teck rassemblées dans ce cadre à l¿issue de deux décennies est présenté dans cet article. Les têtes de clone originelles ainsi que les parcelles de démonstrations mises en place pour examiner le comportement et la conformité au champ des plants issus de bouturage, de microbouturage et de culture de méristèmes in vitro sont décrites. Des semis d¿origines génétiques très diverses ont également servi à établir des essais de provenancesdescendances, convertis par la suite en peuplements semenciers et en vergers à graines. L¿article étaye l¿intérêt d¿utiliser, dans le cadre du projet, la culture in vitro et des biotechnologies connexes pour gérer, micropropager à l¿échelle industrielle, et expédier au niveau international, la ressource génétique. L¿ensemble de ces atouts devrait faciliter le développement, dans différentes régions du monde, de plantations de teck de qualité hautement productives et ainsi permettre de faire face aux difficultés croissantes d¿approvisionnement en germplasme à partir de pays appliquant une réglementation stricte de protection de leurs ressources génétiques. (Résumé d'auteur)
Document au format Pdf BFT_301_33-49.pdf [2357.365 Ko]

page précédente




LA RECHERCHE AGRONOMIQUE POUR LE DÉVELOPPEMENT

Informations légales
© Cirad 2001 - Contact : bft@cirad.fr