Bois et forêts des tropiques

Note aux auteurs

Merci de suivre ces instructions pour préparer votre manuscrit en vue d’une soumission à Bois et Forêts des Tropiques.

Nous invitons les auteurs à suivre avec attention les éléments ci-dessous, qui faciliteront et accélèreront l’ensemble du processus éditorial. Les manuscrits ne suivant pas suffisamment ces recommandations seront retournés à leurs auteurs.
Bois et Forêts des Tropiques publie des articles dans le champ thématique très large des forêts tropicales, mais aussi méditerranéennes. Seuls seront considérés les articles présentant des résultats originaux de recherche, ou dressant des synthèses bibliographiques significatives. Les articles de recherche ne doivent pas excéder 6000 mots pour le corps principal du texte, et ne doivent pas contenir plus de 40 références. Les synthèses ne peuvent excéder 8000 mots dans le corps principal du texte, pour un maximum de 80 références.
Une lettre accompagnatrice est exigée. Elle doit préciser ce qui a fait l’objet d’investigations de recherche, où et comment cela a été effectué, pourquoi les résultats sont importants, quel est leur caractère innovant et leur reproductibilité dans d’autres situations, et pourquoi les auteurs ont choisi Bois et Forêts des Tropiques pour publier son manuscrit. Elle indique également l’adresse électronique de chaque auteur. Il est recommandé de suggérer à la fin de cette lettre des noms de relecteurs possibles, de même que ceux avec qui un conflit d’intérêt pourrait apparaître.
Bois et Forêts des Tropiques considère chaque manuscrit soumis, à la stricte condition toutefois qu’il s’agisse d’un travail original et que tout ou partie de ce manuscrit n’ait pas déjà fait l’objet d’une publication par qui que ce soit ; à condition également qu’il n’ait pas été soumis par ailleurs à une autre revue que Bois et Forêts des Tropiques et qu’a fortiori, il ne soit pas en cours de considération, de relecture ou d’édition dans une autre revue.
Lors de la soumission, l’auteur correspondant est invité à rendre les coauteurs ampliataires (en copie) de leur message.
Chaque manuscrit ne saurait contenir aucun élément à caractère diffamatoire, discriminatoire, injurieux, obscène, frauduleux ou illégal. Tout terme sexiste ou raciste est évidemment proscrit. En cas de manquement, le manuscrit sera systématiquement écarté.
L’éditeur accuse réception du manuscrit, et y rattache un code d’identification. Ce code devra être intégré par l’auteur dans le nom de chaque fichier ultérieur qu’il fera parvenir à l’éditeur.
Le rédacteur en chef évalue alors la recevabilité du manuscrit, se faisant aider par un ou plusieurs membres du comité éditorial lorsqu’apparaît un doute ou lorsque le domaine thématique lui est étranger.
Les auteurs sont immédiatement avisés d’un refus qui se manifesterait dès ce stade.
Les manuscrits retenus sont adressés à deux, parfois trois relecteurs, afin d’en recueillir l’expertise sous forme d’un court rapport. Sur la base de l’avis de ces experts, le rédacteur en chef décide d’accepter ou de rejeter le manuscrit. Les manuscrits acceptés sont retournés à leurs auteurs afin qu’ils en assurent la révision. Dans certains cas, les auteurs peuvent être invités à soumettre à nouveau leur papier, qui sera alors examiné par un nouvel expert. Si le manuscrit n’est pas retourné à l’éditeur sous sa forme révisée dans un délai de 60 jours au maximum, alors il sera considéré comme rejeté. Les auteurs remettent à l’éditeur, accompagnant leur manuscrit révisé, un document explicatif montrant soigneusement et très clairement comment ils ont suivi ou non les recommandations des relecteurs. Si la révision a été correctement assurée, le manuscrit est alors accepté de manière définitive.

1. Indications générales

Les manuscrits ne sont considérés que s’ils sont rédigés en langue française ou anglaise uniquement. Dans le second cas, l’anglais britannique est fortement recommandé. Les manuscrits doivent être structurés comme suit
Page 1. Page de titre. Cette première page doit contenir (a) le titre développé, qui ne peut dépasser 15 mots et doit mentionner la localisation géographique de l’étude ; (b) un titre courant ne dépassant pas 48 caractères, espaces compris ; (c) une liste alphabétique de six à huit mots-clés, chacun séparé du précédent par une virgule.
Page 2. Page de renseignement sur les auteurs. Cette page doit, pour chaque auteur, présenter successivement le nom complet, l’affiliation professionnelle (université ou centre de recherche, département, unité), l’adresse postale et l’adresse électronique. Elle doit faire apparaître l’identité de l’auteur correspondant. Afin de garantir l’anonymat, cette page sera retirée du manuscrit avant que celui-ci soit transmis aux relecteurs.
Page 3. Résumé. Il s’agit d’un paragraphe structuré selon les règles d’usage, n’excédant pas 275 mots, et devant pouvoir se lire de manière indépendante du texte, ce de manière intelligible et sans abréviations ni références. Il doit être concis et informatif et rendre compte des résultats principaux, de leur interprétation et de leur portée. Il est rédigé dans la même langue que celle du texte. Nous recommandons aux auteurs d’attacher beaucoup d’attention et de soin au choix du titre et à la rédaction du résumé, en gardant à l’esprit qu’une bonne partie des lecteurs ne liront que cela. Ces éléments doivent être non seulement attractifs, mais informatifs.
Page 4 et suivantes. Texte. Le corps principal du texte présente usuellement les sections suivantes, dans l’ordre où elles sont ici indiquées : (a) Introduction, (b) Méthodes, (c) Résultats, (d) Discussion, (e) Conclusion (il est cependant possible de fondre la discussion et la conclusion), (f) Remerciements, (g) Liste des références, (h) Annexes (si nécessaire), (i) Tableaux avec leur légende, (j) figures avec leur légende, (k) liste des légendes des photographies et, si le niveau de connexion internet le permet, photographies en fin de texte. Pour préserver l’anonymat, merci de ne pas faire apparaître dans les légendes les noms des auteurs des photos.
Tableaux. Les tableaux sont réalisés sous Word et ne doivent pas être envoyés sous un format image quel qu’il soit. Ils sont numérotés en caractères latins (par ex : tableau I) et sont tous cités au moins une fois dans le texte, selon leur ordre numérique croissant d’apparition.
Figures. Les figures sont soumises selon des fichiers individualisés de format TIF ou EPS. Toutes les figures doivent être citées dans le texte, selon une numérotation arabe (ex : figure 1). Merci de vérifier que la permission a été obtenue pour toute éventuelle reproduction d’une figure issue d’une autre source. Merci également de joindre un fichier Excel contenant les tableaux à partir desquels les figures ont été éventuellement réalisées.
Photos. L’insertion de photos de très bonne qualité est fortement recommandée, à condition toutefois que chaque photo présente un intérêt informatif manifeste, et que la légende qui s’y rattache soit explicite sur ce point. Le nombre de photos recommandé se situe entre 3 et 6. Chaque photo présente une résolution d’au moins 300 dpi et est compressée en JPEG avec la meilleure qualité possible. Les photos sont numérotées selon des caractères arabes (ex : photo 1). Le nom de l’auteur est indiqué dans le nom du fichier de la photo (ex : code manuscrit_photo 3_Baptiste Gasina). Pour les tableaux, les figures et les photos, veuillez indiquer dans le texte l’emplacement où ces éléments doivent apparaître, par exemple en insérant la mention [Tableau II à peu près ici]. Pour tous ces éléments, y compris pour les photos, les légendes doivent être informatives, complètes et explicites.
Remerciements. Cette partie doit être aussi brève et sobre que possible. Il est recommandé d’indiquer l’origine des financements ayant permis de conduire l’étude.
Notes. Le renvoi à des notes (2 ou 3 au maximum) est à éviter et n’est donc à utiliser que si ce procédé apparaît incontournable. Le cas échéant, les notes apparaitront sur le manuscrit en fin de page et non pas en fin de texte.
Noms scientifiques. Le binôme latin complet (genre, espèce) est fourni pour chaque organisme vivant mentionné et apparaît en italiques. Le nom d’auteur est fourni à la première apparition de chaque binôme.

2. Recommandations aux auteurs pour la préparation de leur manuscrit

Texte saisi en police Times New Roman, taille 12, en double interligne sur l’ensemble du manuscrit, avec des marges d’au moins 3 cm sur chaque côté.
Les pages et les lignes sont numérotées.
Les titres des sections doivent être très concis. L’auteur correspondant doit être autorisé par les coauteurs à les représenter dans l’ensemble des démarches. L’ordre d’apparition des auteurs dans le manuscrit doit avoir fait l’objet d’une entente préalable.
Le processus de relecture est entièrement anonyme et est conduit en double-aveugle. Les auteurs sont de ce fait invités à ne pas faire apparaître leur identité dans l’ensemble du texte, au-delà de la page des auteurs.
Veuillez indiquer, pour chaque nouvelle section, le niveau correspondant en recourant à une numérotation ad hoc (ex : 2.3.3. Effet des paramètres climatiques).

3. Style du référencement bibliographique

Dans le texte
Un auteur: Smith (2014) ou (Smith, 2014)
Deux auteurs: Smith et Jones (2014) ou (Smith et Jones, 2014)
Trois ou quatre auteurs : Dupondt et al. (2014) ou (Dupondt et al., 2015)
Lorsque plusieurs références sont indiquées au même endroit, les faire apparaître par ordre chronologique et les séparer par un point-virgule.
Liste des références
En fin de document, après les remerciements, est fournie la liste des références aux sources premières des informations données dans le texte, mais aussi éventuellement dans les tableaux.
Pour faciliter et accélérer le processus éditorial, nous demandons expressément aux auteurs de prendre tout le temps nécessaire pour vérifier la double adéquation entre les références citées dans le texte et les tableaux, et la liste finale.
Les références relevant d’au moins deux auteurs doivent être ordonnées dans leur ordre alphabétique, puis dans l’ordre chronologique. Les noms des revues scientifiques apparaissant dans ces références doivent être développés in extenso.
Livre : Smith A. J., 2012. Forest ecosystems. Abingdon, Routledge, 498 p. Chapitre : Smith A. J, Jones B. D., 2014. Hawaii new forest ecosystems. In: Tropical new forests, Eds McKey D. M. and Willey E. M. Abingdon, Routledge, p. 229-244.
Revue : Smith A. J, Jones B. D., 2014. Reconsidering tropical forestry. Forestry Journal, 62(3): 112-117.
Si une référence compte plus de six auteurs, seuls les six premiers noms seront indiqués ; ils seront suivis par une virgule et la mention et al.

4. Figures

Les figures doivent être sauvegardées dans un format de la meilleure qualité possible. Veuillez notamment vérifier que les images scannées l’ont été dans une résolution appropriée : 1200 dpi pour un dessin au trait (illustrations, cartes, plans), 600 dpi pour une représentation comprenant des niveaux de gris, et 300 dpi s’il s’agit d’un document en couleurs. Les figures doivent être dès la soumission adressées sous la forme de fichiers individuels. Elles sont enregistrées dans l’un des formats suivants : XLS (Excel), TIFF, PostScript ou EPS. Les figures doivent être numérotées dans l’ordre selon lequel elles apparaissent dans le manuscrit (figure 1, figure 2…). Dans le cas de figures composites, chaque élément doit être « étiqueté » (ex : figure 1(a), figure 1(b)). Les légendes doivent être explicitées en fin de texte, et numérotées de la même manière.

5. Utilisation de matériel relevant du copyrigth

Pour l’insertion de tout élément ne relevant pas du droit des auteurs, ceux-ci doivent obtenir une autorisation écrite du détenteur initial des droits, avant d’en remettre une copie à l’éditeur. Cela vaut aussi bien pour la reproduction directe (verbatim ou facsimile) que pour une copie dérivée, par exemple dans le cas de la réalisation d’une nouvelle figure ou d’un tableau découlant d’une autre source elle-même protégée par un droit d’auteur.

6. Soumission du manuscrit

Les soumissions sont exclusivement adressées par mail auprès du Rédacteur en chef, à l’adresse de la revue Bois et Forêts des Tropiques (bft@cirad.fr). L’ensemble des fichiers attachés ne doit pas dépasser 7 Mo. Si la taille est plus élevée, merci de procéder à plusieurs envois séparés.

7. Droits d’édition et droits d’auteurs

Afin d’assurer l’intégrité, la diffusion et la protection contre la violation des droits d’auteur, les auteurs dont le manuscrit est définitivement accepté sont invités à compléter et signer une reconnaissance d’agrément, cession de droits, entre éditeur et auteurs (Publishing Agreement) préalable à la publication. Cet accord fait référence à la version complète et finalisée de l’article, avec l’ensemble de ses éléments, notamment le texte, les tableaux et illustrations, et éventuellement un ensemble de données. Aucun amendement ou ajout ne sera par la suite adjoint à cette reconnaissance d’agrément.

Cession des droits d'auteurs (165 ko) Cession des droits d'auteurs pour la publication d'un article, à télécharger au format Pdf

Note to authors (138 ko) Note aux auteurs à télécharger au format Pdf

Pour plus d'informations, voir les contacts

 



LA RECHERCHE AGRONOMIQUE POUR LE DÉVELOPPEMENT

Informations légales - Dernière mise à jour : octobre 2017
© Cirad 2001 - Contact : bft@cirad.fr